RÉSULTATS DE L’EXERCICE 2013

D’Ieteren annonce un résultat 2013 qui se situe dans la fourchette haute de ses prévisions. Les équipes de D’Ieteren Auto ont maintenu à un niveau élevé la part de marché des marques distribuées dans un marché en repli marqué par une forte concurrence. Belron, quant à lui, a signé une croissance organique de 5% dans un marché dont la tendance baissière s’est poursuivie. Compte tenu de ces réalisations, le Conseil d’administration de D’Ieteren a décidé de proposer un dividende inchangé.

Par ailleurs, dans un contexte qui reste difficile, les deux activités prennent des initiatives pour assurer leur développement et sécuriser leur avenir : D’Ieteren Auto a l’intention d’investir dans son propre réseau de concessions à Bruxelles et d’en revoir l’implantation tandis que Belron continue de renforcer sa présence internationale et de travailler sur sa rentabilité opérationnelle.

 

Synthèse Groupe

 A.     Ventes 

Les ventes consolidées s’élèvent à 5.470,5 millions EUR, -0,8% par rapport à 2012. Elles se répartissent comme suit :

D’Ieteren Auto : 2.627,4 millions EUR, -5,7% sur un an en raison d’une baisse du marché réel(-1,5%) et d’une réduction des stocks des concessionnaires. La part de marché réelle1 se replie à un niveau toujours élevé de 22,39% (23,16% en 2012). Au total, 112.877 véhicules ont été livrés en 2013 (120.157 en 2012) ;

Belron : 2.843,1 millions EUR, +4,3% sur un an, se répartissant en une croissance organique de 5,0% et une croissance par acquisitions de 2,4%, partiellement compensées par un effet de change négatif de 3,1%. Le retour à la croissance organique est essentiellement dû à des conditions météorologiques normales après un hiver 2011-2012 exceptionnellement doux, à des gains de parts de marché et à une hausse de la valeur moyenne par intervention.

 

B.     Résultats

- Le résultat consolidé avant impôts s’inscrit à 152,8 millions EUR. Hors éléments inhabituels et réajustements de valeur (-29,5 millions EUR), le résultat consolidé courant avant impôts s’élève à 182,3 millions EUR (-13,0% sur un an2).

- Notre indicateur clé de performance3, le résultat consolidé courant avant impôts, part du groupe, s’élève à 177,6 millions EUR, en baisse de 11,3%2, conformément à notre prévision d’un recul de 10 à 15%. Il se répartit comme suit :

  • D’Ieteren Auto et activités Corporate : 47,1 millions EUR, -10,3% sur un an, reflétant un niveau de ventes moins élevé dans une activité dont les coûts sont essentiellement fixes, partiellement compensé par une diminution des coûts de marketing. 
  • Belron : 130,5 millions EUR, -11,6% sur un an2. En excluant la reprise de provision enregistrée en 2012 relative au plan d’incitant à long terme du management (22,8 millions EUR en part du groupe), hausse de 4,5%2 reflétant une progression du résultat dans la plupart des pays grâce à la hausse des ventes et son impact sur les marges, partiellement compensée par une dégradation au Brésil et en Australie en raison de conditions de marché défavorables. 

En excluant la reprise de provision enregistrée en 2012 relative au plan d’incitant à long terme du management chez Belron, le résultat consolidé courant avant impôts, part du groupe, est quasi stable (+0,1%2).

- La part du groupe dans le résultat de la période s’élève à 114,0 millions EUR (190,1 millions EUR en 20122).

 

C.     Dividende

Le Conseil d’administration propose de maintenir le dividende à 0,80 EUR brut par action au titre de l’exercice 2013. S’il est approuvé par l’Assemblée générale des actionnaires du 5 juin 2014, le dividende sera mis en paiement le 13 juin 2014 (cotation ex-coupon le 10 juin 2014).

 

D.     Financement des activités

Les activités de D’Ieteren sont financées de manière autonome et indépendante. Entre décembre 2012 et décembre 2013, la dette financière nette4 consolidée du groupe a légèrement augmenté de 491,3 millions EUR à 505,3 millions EUR.

Au cours de la période, le groupe D’Ieteren et ses deux activités ont investi près de 100 millions EUR en acquisitions (augmentation de sa participation dans Belron, acquisition des deux concessions Joly (cf. page 6) par D’Ieteren Auto et renforcement de la présence de Belron aux Etats-Unis, en Italie, en Espagne et au Canada) et a payé un dividende de 44 millions EUR à ses actionnaires.

La position financière nette4 du pôle D’Ieteren Auto/Corporate est passée d’un surplus de 251,2 millions EUR à un surplus de 226,4 millions EUR.

La dette financière nette4 de Belron est passée de 742,5 millions EUR en décembre 2012 à 731,7 millions EUR en décembre 2013.

 

E.     Recherche d’un relais de croissance

D’Ieteren confirme sa volonté d’investir ses moyens financiers disponibles afin d’assurer sa croissance à long terme, d’une part à travers ses activités existantes et d’autre part à travers l’acquisition, seul ou en partenariat, d’une ou plusieurs nouvelles activités dont la recherche est en cours.

La sélection de cette activité s’opérera sur la base de critères tels que la qualité des fondamentaux sectoriels sur le long terme – le secteur ne devant pas nécessairement être lié à l’automobile –, la présence de barrières à l’entrée, le faible risque de ruptures technologique ou réglementaire et les opportunités de croissance.

Le processus systématique de sélection mis en place combine une approche sectorielle avec une approche opportuniste.

 

F.     Prévision pour le résultat consolidé courant avant impôts 2014, part du groupe3

Compte tenu des perspectives actuelles de ses activités et des conditions météorologiques défavorables rencontrées en Europe en ce début d’année, D’Ieteren prévoit une légère baisse du résultat consolidé courant avant impôts 2014, part du groupe, par rapport à 2013.

 

Webcast

Une retransmission en direct de la présentation aux analystes (en anglais et en écoute uniquement), qui se tiendra ce 27 février 2014 à 9h30, est accessible via le lien suivant : https://engage.vevent.com/rt/dieteren~20140227_fyr2013

 

 

Profil du groupe

Fondé en 1805, D’Ieteren est un groupe de services à l’automobiliste qui sert près de 12 millions de clients particuliers et professionnels dans 35 pays. Il est composé de deux activités :

- D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, Seat, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché de plus de 21% et plus d’un million de véhicules des marques distribuées en circulation. Chiffre d’affaires en 2013 : 2,6 milliards d’euros.

- Belron (détenu à 94,85%) est le leader mondial de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules à travers plus de dix marques principales, dont Carglass®, Autoglass® et Safelite® AutoGlass. 2.400 points de service et 8.600 unités mobiles dans 35 pays sont à la disposition de ses clients. Chiffre d’affaires en 2013 : 2,8 milliards d’euros.

 

 

Calendrier financier

Les cinq dernières publications

Les cinq prochains événements

 

 

 

 

16 janvier 2014

Nomination de Pierre-Olivier Beckers comme administrateur indépendant

14 avril 2014 

Rapport annuel 2013

3 décembre 2013

Rachat d’actions propres

15 mai 2014 

Déclaration intermédiaire de la direction

21 novembre 2013

Rachat d’actions propres

5 juin 2014 

Assemblée générale des actionnaires

14 novembre 2013

Déclaration intermédiaire de la direction

10 juin 2014

Cotation ex-coupon (ex date)

8 novembre 2013

Rachat d’actions propres

13 juin 2014

Mise en paiement du dividende (payment date)

 

Contacts

Axel Miller, Administrateur délégué

Benoit Ghiot, Chief Financial Officer

Vincent Joye, Financial Communication - Tel : + 32 (0)2 536.54.39

Courriel : financial.communication@dieteren.be – Site internet : www.dieteren.com

 

Mini-site du rapport annuel 2012 : 2012.dieteren.com                             

 

Additional files