Principaux facteurs de risques

Le Conseil d’administration s’acquitte de sa mission de contrôle des entités de D’Ieteren en s’assurant:
  • que les entités de D’Ieteren accomplissent leur propre devoir de contrôle et que des Comités dignes de confiance chargés d’assurer une surveillance et un contrôle particuliers (comme le Comité d’audit et le Comité de rémunération) sont mis en place et fonctionnent correctement; et
  • que les procédures de reporting sont mises en œuvre pour permettre au Conseil d’administration de suivre à intervalles réguliers les activités des entités, notamment en ce qui concerne les risques auxquels elles sont confrontées.
 
Le Conseil d’administration est assisté par le Comité d’audit dans l’exercice de ses fonctions de contrôle des activités de la Société, en particulier au niveau des informations financières transmises aux actionnaires et à des tiers, et de la surveillance des mécanismes de gestion des risques et de contrôle interne.
 
Dans ce contexte, l’efficacité du système de contrôle de D’Ieteren, en ce compris les contrôles opérationnels et de conformité, les dispositifs de gestion des risques et de contrôle interne de l’entreprise, a été maintenue. Ce système vise à maîtriser, plutôt qu’à éliminer, le risque de ne pas atteindre les objectifs économiques et ne peut fournir qu’une assurance raisonnable et non pas absolue contre des erreurs matérielles ou des pertes.
 
Ces examens comprennent une évaluation des contrôles internes financiers et opérationnels par l’audit interne de chaque activité, ainsi que des rapports de l’auditeur externe sur des sujets identifiés lors de son audit statutaire.